Actualités Battues

SAISON 2018 / 2019

 

 

 

BATTUE DU 13 NOVEMBRE 

Pile poil 40 postés , ce qui permet à Marco d’inviter un copain du « Nord » … Début de traque malheureux où Philippe voit les sangliers longer la ligne de la Corniche et s’esquiver vers Six-Fours . D’autres , vers la Maison du Pendu , prendront la route de la mer . Tout était calme lorsque le griffon de Jean leva une grosse bête (elle sera pesée 76 kg) qui monta vers la ligne des crêtes d’Amphitria et longea la ligne des postés .Elle choisi comme sortie , le pas de …. Gérard!!… vous savez , lui qui  …. bref !!… ces voisins guettent son tir , moi le premier car , la battue précédente il avait ….. bref !!!… Sur cette pente plus que raide , il lâche son coup et le sanglier , atteint mortellement (nous le sauront bien plus tard) fait une chute de 20/30 mètres vers le bas du pas …. Le plus dur restait à faire  , mais ce fût une action rondement menée …… Sacré Gégé !!……

Un coup de chapeau aux traqueurs et aux chiens et un accessit à Marco pour sa traque dans les bas d’Amphitria , et pour Jean-Pierre un « peut mieux faire » …

Patient est le pompier car il commence à chaque fois au pied de l’échelle (Lao-Tse ) A R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BATTUE DU 30 OCTOBRE

Ce mardi , nous recevions la visite et le renfort de George et Luc , de Cuges les Pins , commune mitoyenne à la SICOV . Deux chiens à Marco lèvent deux cochons qui , après un « tourne-cul » iront se perdre au sémaphore  …. Mais la ligne de Peyras entend une belle menée , orchestrée par les chien de Jean et c’est Robert , qui d’un beau tir qui arrête le sanglier . Des »encapes  » se suivent et un gros cochon est signalé … jusqu’au moment où Jean-François voit un marcassin s’esquiver . Là  , nous avons affaire à une grosse laie suitée et ordre est donné de ne pas tirer . La battue allait vers son terme , lorsque les Beagles de George donnèrent de la voix et , déboulant des « rougnasses » , une bête de 40/45 kg fut victime de la peur de sa vie de sanglier par un tir de « cochon » de notre ami Gérard , dit « Pépé » . A la « lève » , il a  , bien sur , donné de son fait d’arme , des explications alambiquées , mais rien n’y fît …. A R

 

Le samedi 20 octobre , vers 11h , un riverain me contacte : un sanglier a pris la mauvaise habitude de dévaster sa propriété . Réunissant quelques collègues les plus proches , nous nous rendons sur les lieux afin d’évaluer la situation …. tout est retourné , dévasté et les empreintes laissent présager une grosse bête  . Un chien à la longe a permis de débusquer l’animal : Gérard et Jeanot , postés près des trous du grillage , mirent un terme à cette situation , au grand soulagement du propriétaire des lieux . Le sanglier accusera 128 kg sur le peson  . Quand au maître des lieux , je lui ai remis le catalogue des Ets Herbin , fabricant de clôtures électriques , qui demeurent à ce jour , la protection la plus efficace . A R

Battue du 02 octobre

Annulée  : cause de vents forts ….10 km/h …..arrêté préfectoral . Massif rouge et fermé .  LOL … A R

 

 

 

 

Battue du 25 septembre

Première battue de la saison , dans un vent d’Est assez fort qui ne favorise personne et malgré la présence de 4 équipes de chiens , un seul animal sera levé … et s’esquivera par un trou de grillage non surveillé … Décidément , il reste du travail à mettre au point . A R

INTERVENTION PONCTUELLE .

C’est par une matinée pluvieuse que quelques membres de la battue ont installé une clôture électrifiée chez des riverains excédés par les dégâts causés par les sangliers .

Si chacun a fait montre d’énergie , je remercie mon collègue et ami Christian , chef de la battue de Six-Fours , qui m’a bien facilité la tâche dans l’élaboration d’un devis .

 

 

CHEZ NOS VOISINS

 

FIN DE SAISON .

C’est dans un cadre idyllique que nos voisin et amis de Six fours ont clôturé leur saison de chasse . Amitié et convivialité étaient les maîtres mots de cette journée .

  

 

REPAS DE FIN DE SAISON

Encore une fois , Gégé nous a régalé d’une bouille …. encore une fois , un grand merci à lui et encore merci à vous tous .A R

 

 

 

LA SUITE DANS RUBRIQUE « PHOTOS » ……. A R

 

BATTUE DU 27 FEVRIER 2018

Cette battue , qui devait être la dernière de la saison , a été annulée pour cause de fermeture du massif par temps de neige .

 

BATTUE DU 20 FEVRIER 2018

Une journée que la France entière nous envie … 46 postés sur Peyras , les Gabrielles , la Périmétrale . Dans l’attente de la bête noire , nous profitons de tout : La lumière , les bruits , les odeurs , les couleurs que seul , notre Massif peut offrir à ses fidèles . Deux amis traqueurs , Georges , de Cuges les Pins et Gérald , de Salernes , sont venus renforcer nos équipes habituelles composées de Christian , Marco et Jean-Yves . Ils ont été enchantés par nos paysages , entre terres et mer , qui ont , maintes  fois ébaudi nos invités . De belles et nombreuses menées se sont concrétisées par deux beaux mâles prélevés : 70 & 80 kg . Si vous ajoutez à tout ça les encouragements des riverains à poursuivre nos actions , vous imaginez bien que toute l’équipe était comblée . A R

BATTUE DU MARDI 13 FEVRIER 2018

Belle journée pour les 40 postés sur les Terres Gaste / les Ecoliers / ND du Mai . Après une belle menée , un cochon sera prélevé sous les roches du Mai . Plus tard , une belle musique fera monter l’adrénaline des chasseurs , mais c’est un renard qui franchira la ligne et entraînera les chiens jusqu’aux escaliers du cap Sicié . Mon ami Georges a eu tout le loisir d’apprécier notre beau massif …. le compte rendu de la matinée s’est fait autour du pot de l’amitié , où chacun y alla de son histoire ….. c’est à cet instant que St Hubert a bouché ses oreilles  !!… A R

BATTUE DU 06 FEVRIER 2018

Les chiens , aux Gabrielles , lèvent un sanglier de belle taille , qui sera tiré  …. manqué …. et sautera la ligne . Ayant réussi à récupérer un chien , notre ami Claude le gardera dans son véhicule  . L’animal , sans doute épris de liberté , gratta la vitre avec tant d’ardeur qu’il verrouillera  la voiture , clés à l’intérieur …. gag !!…. Il en profitera pour dévorer quelques coussins et dossiers …… St Hubert en rit encore !!……

BATTUE DU 30 JANVIER 2018

Un temps superbe : ciel bleu , pas un brin de vent (je regretterais plus tard de ne pas être allé à la pèche) , 56 postés décidés à en découdre . Le massif est labouré de coups de groins , partout . Grosse menée sous le fort de Peyras , mais l’animal , un renard ,dans sa belle robe d’hiver , ne demande pas son reste et nous arrêtons les chiens . S’en suit une belle bourrée qui franchi la ligne du bord de mer et file vers le sémaphore  , puis Roumagnan et continu vers la Lecque où Christian récupérera (enfin) ses chiens devant la maison d’Hervé , le président des chasseurs Six Fournais , où le cochon profita d’un trou dans le grillage pour s’esquiver . A R

BATTUE DU 23 JANVIER 2018

Beau temps pour les 48 participants . Dès le début de traque les chiens lancent une bête qui monte vers les Chênes Blancs . René entendant le cochon dans la draille qui se taille un chemin dans cette végétation inextricable et , entrevoyant l’animal , lui assène une balle qui fait bouler le sanglier . Les chiens arrivent sur la bête qui , après mille tentatives de sortie parvient à s’esquiver : manquée !!… Une grosse bête surprend Marcel , qui malgré 3 « mines » , ne parviendra qu’à la blesser légèrement et ira se perdre vers ND du Mai . La bonne nouvelle , nous vient de Serge , qui traque avec sa carabine neuve depuis des mois , peut enfin tirer une bête rousse de 30 kg . AR

 

BATTUE DU 18 JANVIER 2018

La veille Christian a tracé sur les Gabrielles : le sol est labouré de coups de nez et nous décidons , malgré un vent assez fort , de poster les lignes serrées  ainsi que la périmétrale . Dès le début de la traque , Florian , en se postant , dérange 3 bêtes rousses qui s’esquivent vers le poste 11 où Christian M , qui avait subit les quolibets des copains , se fit un devoir de laver « l’affront » . Les chiens , durant toute la matinée , nous donnèrent un concert doux aux oreilles , même si dans leur fougue , deux renards eurent chaud !.. Encore sur une belle menée , Papou préleva une bête de 45 kg . Mais , encore une fois , notre « tradition » fut respectée : Magnifique loupé sur un cochon de 65/70 kg . A R

BATTUE DU 05 & 11 JANVIER 2018

Des bêtes qui traversent les lignes , des tirs loupés : deux traques à oublier , mais le moral est intact , même si à la pétanque , on appelle ça une Belle Fanny . A R

BATTUE DU 05 JANVIER 2018

Très bon début d’année : aussitôt lâchés , les chien prennent le pied d’une grosse bête d’une bonne centaine de kilos . Grosse menée de la meute qui force le sanglier vers les hauts de Peyras . Trois tirs rapides … peut-être trop rapide , sentant le loupé à plein nez . La bête est aperçue par un posté , qui n’est pas à sa place . Grise , avec des grès énormes . Elle s’esquive sous la ligne des postés de Peyras et saute vers les Chênes Blancs où , encore une fois , elle s’échappe vers Six-Fours , malgré 3 balles maladroites . Encore une fois , il faut se rabattre sur du pâté de tête  !!!! A R

BATTUE DU 29 DECEMBRE 2017

Belle battue où les chiens s’en donnèrent à coeur joie . Deux belles bêtes furent prélevées  : 75 et 55 KG …. mais , encore une fois  , 4 sangliers purent  bénéficier de maladresses . Pour eux , se fut le miracle de Noël !!…… A R

BATTUES DU 12 ET 19 DECEMBRE 2017

Ces deux battues ont été toutes en émotions … et regrets .Deux bêtes énormes ont été levées … et ratées !!… Des traques qui , malgré un beau travail des chiens , mérite de tomber dans l’oubli !!!… En guise de venaison , il y avait du « fromage de tête » .A R

BATTUE DU MARDI 05 DECEMBRE 2017

Belle journée pour les 48 participants à cette traque . Les cochons étaient au rendez-vous et immédiatement , les chiens poussèrent une belle bête au dessus de Belle Pierre ,mais elle passa la ligne sans mal , et se fit mener jusqu’au Sémaphore , à la grande surprise de notre président auquel j’avais assuré la tranquillité sur les hauts de Notre Dame . L’animal fit un « tourne-cul  » , s’esquiva et fut perdu sur les bords de mer , vide de postés . Peyras , de son coté , malmenait un goret de 20/25 kg , que Christian servi .

Jean-François , de son coté , avait , depuis le matin , entendu craquer quelques branches mortes et alerta Jean-Yves qui , dès son arrivée , leva une bête de belle taille (82 kg) , et la tua au ferme , avant qu’elle ne blesse un chien . Gérard et Hervé s’occupèrent de la venaison , et ce n’est que vers 15 h qu’ils purent déjeuner : un grand merci à eux . A R

 

BATTUE DU MARDI 28 NOVEMBRE 2017

Temps surement pas de saison : soleil , pas de vent . 43 postés , 4 traqueurs et ça démarre aussitôt . Dominique , au réservoir des Gabrielles , entant broussailler : pensant à l’intrusion habituelle , malgré le panneautage , d’un promeneur ou autre Vtt , il garde son arme cassée (sécurité oblige) et se trouve face à une bête rousse qui s’esquive sans demander son reste . Devant moi , à une quarantaine de mètres , un cochon se met au ferme  … ça bagarre dur et je crains pour les chiens . J’entrevois le sanglier qui tente de sortir des « tousques » , mais , Cannelle , en retard sur les grands chiens , entre dans la course et le cochon s’esquive encore pour prendre le ferme quelques dizaines de mètres plus loin . Au sortir des broussailles , Christian le couche d’une belle balle .

Jean-Pierre lui , tire et manque une bête rousse , tandis que Christian B , lève un bel animal au dessus du puits du Bau . Christian D me signale un gros ferme en dessous de son poste  (le même ?) mais , vu la densité de la végétation , il ne peut que tirer en l’air pour préserver les chiens .et faire courir la bête …. qui se retrouve face à Jean-Yves qui , dans cette zone impénétrable , avait déchargé son fusil (toujours la sécurité) . Il a juste le temps de s’écarter afin d’éviter de perdre ses …… rotules .

Enfin , pour la petite histoire , ce cochon passera entre deux posters , en grande conversation …. mais chut !!… Il ne faut pas quitter son poste ……De son coté , Antoine tire un porquet , qui , je l’espère est celui qui dévaste les plantations bio du Domaine de Fabrégas . A R

BATTUE DU MARDI 21 NOVEMBRE 2017

Temps superbe , encore une fois  ….. 52 Nemrods , impatiens d’en découdre , 3 équipes de chiens ….. vous allez penser : Quelle bande de veinards … et vous auriez pu avoir raison , mais c’était sans compter sur une équipe de débroussaillage , des purs et durs , des Mozart de la tronçonneuse , des Vivaldi de la broyeuse et comme un malheur n’arrive jamais seul , 2 Géologues , venus vérifier les roches dangereuses sous ND du Mai .

Dans ce concerto pour instruments  thermiques , les chiens ont , comme d’habitude fait du bon travail : la preuve , Jeannot voit passer une belle bête , paisible , mais n’ayant pas armé son percuteur , ne pu que l’admirer . Nanard , l’esprit sans doute en Armor , loupa son tir et revint sur terre . Seul Florian , d’un beau coup , annonça une bête au tapis .

La battue , toujours enchantée par sa symphonie Wagnérienne pour instruments à pistons , tirait à sa fin , lorsque nous entendîmes 2 coups de fusil : Aldo , 79 ans aux prunes , venait de tirer Son cochon  … le premier de sa vie . Il boule dans le sale , et , après une recherche sur 30 mètres par Cannelle , nous décidâmes de faire appel au chien de sang . L’animal , d’une soixantaine de kilos , sera retrouvé par JL BRIATORE , conducteur agréé . A R

BATTUE DU MARDI 14 NOVEMBRE 2017

« LES JOURS SE SUIVENT MAIS NE SE RESSEMBLENT PAS . » .. vieux poncif qui aujourd’hui prend toute sa dimension : 47 postés , 4 équipes de chiens , temps magnifique . Dès le début , Christian lève quelques cochons qui vont se perdre dans les villas , au dessus de Fabrégas …puis se fut un renard qui longea la ligne postée le long de la Corniche. Nous avions les chiens , mais de sangliers point !!… La battue tirait vers sa fin , lorsqu’une belle bête fut levée vers Peyras , et manquée …. elle fait un « tourne-cul » et se dirige vers Amphitria , dans une musique de chiens impressionnante …. et là , Francis manqua l’immanquable , à quelques mètres , et ce cochon , tout gris , monta vers les Terres Gastes où , fermes sur fermes , il blessa trois de nos chiens  , dont deux sérieusement .

Immédiatement , Christian les transporta chez le véto , qui après consultation et soins , déclara les chiens inaptes pour 3 semaines au moins : repos complet et séances de calino-thérapie que dirigera Bernadette . J’espère que chacun est bien conscient , que , si pour nous , à la « lève » , la battue est terminée , pour Christian et Bernadette , la tâche continu .. battue après battue . Respect !!… A R

BATTUE DU VENDREDI 10 NOVEMBRE 2017

Belle journée , avec un vent léger , laissant présager une belle battue . Mais , (car il y a toujours un mais ..) les vacances nous privaient de nos deux traqueurs : Marco et Christian . A la demande de mr et me P , résidents chemin des Falaises , subissant de gros dégâts dans leur jardin et clôtures , les chiens furent lâchés près des villas et levèrent immédiatement une troupe de 5 ou 6 bêtes . Puis une famille de 4 s’esquiva en bord de mer . Il fallu récupérer les chiens au Sémaphore , tandis que Jean-Yves assurait les dessous de Peyras , très fréquentés . Gaby tira une bête de 40 kg que Gérard acheva plus loin . Jean-Pierre , de son coté en bord de mer , tua un animal d’une quinzaine de kg afin d’empêcher les chiens de le suivre encore une fois au Sémaphore . A R

 

BATTUE DU JEUDI 02 NOVEMBRE 2017

Enfin la reprise : des riverains nous avaient signalé une grosse activité de bêtes noires dans le secteur des Gabrielles où 46 postiers se mirent en place , par une très belle journée ( encore une ) .

Dès le début de la traque , un sanglier est poussé par les chiens vers la ligne . Philippe tire et le blesse … la bête fait un « tourne cul  » et longe les hauts de la maison de Fabrégas et s’esquive vers la route . Il sera tiré dans le vallon , sous le camping , d’une belle balle par Jonathan . Beau mâle de 60 kg , mais seul animal prélevé à ma grande déception .

Le temps aidant , nous avons déjeuné à l’extérieur , sous un soleil (malheureusement ) magnifique , sans feux , PSPR oblige , mais terminé par les délicieux « Montécaos » (je suis sur qu’il y a une faute !! ) de Bernadette .

Le grand nombre de panneaux mis en place en cette période de vacances scolaires nous a permis de chasser dans des conditions de sécurité optimales . Seuls , quelques irréductibles ont pénétré dans la battue , signalés par notre ami « Tête Blanche » aux chefs de lignes . Lorsqu’on sait que la forêt couvre 900 ha , et que nous en occupons le 1/100 ème , j’aurais presque tendance à prendre cela pour de la provocation ……. A R

La battue du Jeudi 5 Octobre s’est tenue par un temps idéal,mais toujours dans un environnement desséché , aride , sous ND du Mai et les Terres Gastes .

Dès le début , 6 bêtes rousses s’esquivaient , sans être inquiétées et les traqueurs ont fait montre d’une forme olympique sur ces versants pentus au possible . Quelques belles menées nous ont permis de prélever 3 cochons ,mais nous avons été obligé d’aller récupérer « Peyras » , au dessus d’Amphitria , blessé sévèrement à l’oreille , en état de choc .

Ce fut une rude aventure dont se souviendront Bernadette et votre serviteur . Il est dommage que la ligne des Terres Gastes n’est pas été favorisée par le sort , car j’espérais  bien lever quelques bêtes noires pour une première traque dans ce quartier .

Notre invité Breton , quand même un peu déçu , à pu constater la convivialité et la camaraderie de notre équipe …. grâce vous soit rendue  .

Au moment où j’écris ces mots , Christian a récupéré « Peyras » chez le véto : grosse perte de sang sur une oreille bien coupée , repos , calme et « calinothérapie » .   A R

 

Première battue de la saison et , si le temps était idéal pour les chiens et les postés (ciel couvert et légère brise) l’accueil des nouveaux membres sur le parking de Fabégas n’était pas l’idéal souhaité .

Malgré l’été très sec , les sangliers ont fait beaucoup de dégâts sur le massif : les bords de chemins ravagés par leurs passages continuels sont importants . Dès le début de traque , les chiens ont pris le pied de deux renards qui ont été occis pour le plus grand bien de la faune . Puis , un cochon d’une quarantaine de kilos , à croisé , malheur à lui , la route de Sauveur et de Grisby . On peut regretter la sécheresse du massif , offrant aux chiens des voies très peu marquées , mais aucun n’a été blessé , et ça , c’est un bon début .  A R

BATTUE DU JEUDI 16 FEVRIER 2017

Super journée ensoleillée et surtout sans vent . Tous nos amis traqueurs étaient présents : Christian B , Dédé , Jean , Thibault , Marco , Jean-Yves et bien sur , nos propres chiens .

Pas moins de 44 postiers , et nous avons pu non seulement poster les lignes habituelles , mais aussi positionner des « snipers » sur des pas de sorties que Christian O avait visualisé grâce au GPS . Dès le début de la traque , la musique des chiens nous a régalé , et mon espoir d’une belle battue se confirmait .

Sauveur , d’abord qui laisse passer un cochon qui s’esquive , mais qui tombe le second . Jonathan , qui à son tour tue une jolie bête rousse , même Victor , invité de dernière heure ,  abat une belle bête noire . Mais la palme revient à Christian L , qui tombe un beau cochon de 75 kg .

Un grand merci aux dépeceurs , les deux René , Philippe A , JClaude B , Marco et Cyril qui ont fait du beau travail .

Seul bémol , encore , Jay a été blessé à la cuisse et sur le flanc  : deux belles estafilades qui ont nécessité un passage chez le véto .   AR

 

BATTUE DU JEUDI 09 FEVRIER 2017

ND du Mai , Terres Gastes , Ecoliers : tout de suite , les chiens bourrent une famille de renards , puis bousculent , sans doute , quelques cochons . La preuve en est que Jacky P , tire une jeune bête et arrête les chiens .

Un cochon est levé et tiré-manqué aux Terres Gastes et il faudra la vista de JC  S , pour blesser une belle bête . A la vue des traces de sang , Jean et Thibault , nos amis d’Ollioules , retrouveront l’animal mort un peu plus loin .

Les explications de JC S , données aux principaux intéressés , ont été essentielles par leurs précisions afin de retrouver facilement l’animal . Bravo !!!….

Malheureusement , Christian B. a quitter la battue prématurément afin de soigner un de ses chiens blessé sur le coté … encore une fois !!… AR

BATTUE DU VENDREDI 03 FEVRIER 2017

Nous espérions beaucoup de cette traque , proche de propriétés privées , en bordure du CRAPA , et pourtant , malgré des équipages de chiens vaillants , nous fîmes une belle « Fanny » …. AR

BATTUE DU MARDI 31 JANVIER 2017

Si une laie de 70 kg et un mâle de 40 kg ont été tués , j’aime mieux oublier cette battue , où une « lève » impromptue alors que 4 chiens bourraient , des postiers pliant armes et bagages sous le regard de sangliers traversant la ligne .. et si vous ajoutez des directives données de voix de stentor par des personnes non habilitées à le faire , vous aurez une image de la confusion !!!…. A oublier !!!…. A R

BATTUE DU MARDI 24 JANVIER 2017

Une journée magnifique , avec juste une légère brise .. bref , une journée d’hiver comme on les aime . La zone de traque était bien fermée , les chiens nombreux , et dés le départ , quelques belles menées se faisaient entendre . Pourtant , aucun sanglier n’a été tiré , se contentant de tourner en rond .

En fin de matinée , une grosse bête se mettait au ferme plusieurs fois dans des argelas impénétrables , mais le cochon s’esquiva sans blesser les chiens .

Par contre , lors de toutes ces « encapes » , le chien de Christian B. a du faire un passage chez le vétérinaire ….. à se demander s’il existe vraiment de belles journées !!!…. AR

BATTUE DU VENDREDI 20 JANVIER 2017

Plusieurs fois , lors de passages sur les crêtes de ND du Mai , Christian a vu les chiens prendre les pieds de cochons dans les falaises surplombant Amphitria  et l’idée de faire une battue spécifique à cet endroit a germée ….

Bien lui en a pris , car ce vendredi a été une fête : musique permanente des meutes , menées hargneuses des chiens de Christian B , et de Thibaut (Ollioules) , avec les aboiements rauques et profonds de Peyras et Salva . … Le vent de sud est , bien établi , n’a en rien entravé la matinée où furent prélevés 8 bêtes , et deux qui durent faire l’objet de recherche au sang .

Un grand bravo aux chiens , qui durant toute la matinée , n’ont eu de cesse de lever des hordes de 3 ou 4 bêtes qui se dérobaient sous les yeux des postiers enchantés du spectacle .

Seule ombre au tableau , Peyras , suite de panne de collier , et malgré les recherches , a passé la nuit dehors et ce n’est qu’au matin que Francis la récupéré à l’aire des Masks .

De par son intensité , son spectacle dont tout le monde a pu profiter , je pense que c’est la plus belle battue de cette saison qui , je suis sur , nous réservera encore de bons moments  .

Coup de chapeau à Gégé , Antoine et Léo pour avoir dépecé , coupé , emballé cette venaison .Cette « abondance » nous a permis de distribuer 13 morceaux à nos amis du CCF , qui durant l’été ont approvisionné les abreuvoirs de l’UCS . AR

 

Fêtes de fin d’année oblige , le blog a été un peu délaissé .

Durant cette période , les traques se sont poursuivies et de jolies bêtes ont été prélevées :une laie de 67 kg , 2 mâles de 73 et 63 kg , laies de 57 kg , 45 kg et quelques cochons entre 25 et 35 kg . Christian , avec l’aide de René , a géré la battue et les chiens … puis nous voilà en 2017 … déjà !!… AR

bon01

BATTUE DU VENDREDI 09 DECEMBRE 2016

Battue sur les hauts de ND du Mai , les Ecoliers , Terres Gastes .

Pas d’animaux dans la traque , et pourtant , nous sommes ici pour la deuxième fois de la saison . Les travaux sur le site y sont sans doute pour beaucoup .

Christian O pourtant me signale une menée derrière ND du Mai . Les cochons étaient au soleil , haut dessus de la sortie de l’usine Amphitria vers la mer .

Je vois deux magnifiques bêtes de 80/100kg et malgré la distance et je tire trois fois , et ne peux qu’être satisfait de les voir entrer dans la traque . Mais , à ma grande surprise  , une jolie laie (je le saurais plus tard ) et quatre bêtes rousses suivent le même chemin .

La suite est une succession de faits confus : les chiens de Christian O tuent un goret de 15/20 kg , que Christian va chercher , surtout pour arrêter les chiens . Mais il se retrouve au bas des falaises du Mai , presque au niveau mer et doit , à présent remonter .

De son coté , Christian B , lui , à sa chienne qui fait une rencontre musclée avec un des mâles venus de la mer (vous suivez??…) , et ce cochon file sur les Ecoliers …. où on le perdra !!..

La laie , elle , prend le versant , et veut rejoindre Roumagnan en sautant la route … mais Gérard la couche , et devra , avec l’aide de Guy et Jean Claude la hisser sur 200 m de pente raide , en attendant les plus jeunes (Nanard le breton et notre Géographe) pour , enfin , la transporter . Les traqueurs ont récupéré leurs chiens et je fais la lève .

Vous allez me dire : »quelle aventure  !!!…. Mais ça n’est pas fini : Christian est toujours en train de grimper sa falaise , épuisé , avec son cochon . Marco tente de le localiser , en vain dans un premier temps …… et c’est le moment que choisi la meute pour lever une grosse bête et partir derrière la chapelle et foncer sur Roumagnan . Là , je fais court : avec l’aide de Françis et Marco , il arrêteront les chiens vers 16h30 .

Epuisé , Christian rentrera chez lui , afin de s’occuper des chiens , prendre une douche et du repos bien mérité …… Traqueur , c’est une passion , mais aujourd’hui  ça tenait du chemin de croix . AR

bon01

BATTUE DU MARDI 06 DECEMBRE 2016

C’était pourtant une journée prometteuse : le bord des chemins ravagés par les coups de nez , pas de vent et un soleil printanier .

Les chiens une fois lâchés , battirent les « rougnasses » sans ménager leur peine … en vain !!… Peyras , Salva & Cie , de leur coté , sautèrent hors battue sur des sangliers se trouvant , sans doute , en bordure de traque . Avec le concours de « Tête Blanche » , Christian récupéra ses chiens et c’est dans un désordre indescriptible que nous postâmes Peyras et la piste du Bau .

Les cochons avaient (encore) le beau rôle , mais c’était compter sans le duo hargneux des chiens de Christian B , qui levèrent une jolie bête que tua Philippe P ………. AR

bon01

BATTUE DU MARDI 29 NOVEMBRE 2016

Cette saison , force est de constater que chacune de nos battues est soumise à un phénomène Météo particulier : après la sécheresse , la pluie , les orages , c’est le vent qui s’invite …. un vent de Sud-Est , bien établi et fort , au point que peu de chose arrive à nos oreilles : musique des chiens , cascars , coups de pibole .

La mer et la foret étaient soumises aux mêmes mouvements de houle et lorsque quelques cochons s’esquivèrent , ce fût à la surprise des postiers .

Sur une belle encape , Marc , rené et Jean-Pierre , en poste sur le chemin de Notre Dame , ont frôlé le bonheur , mais la bête fit demi tour , serrée par les chiens …. où elle croisa sur sa route Antoine , qui d’un doublé , mit fin à cette traque .

Une bête d’une cinquantaine de kilos , nous faisant espérer renouer avec la chance , mais c’était sans compter sur le sort qui poursuit nos chiens  : en effet , Janas était blessée à la patte . Christian O , et Christian D , s’occupèrent des premiers soins avec le brio que nous leur connaissons et Janas pu regagner le chenil et se reposer . AR

bon01

BATTUE DU MARDI 22 NOVEMBRE 2016

Qu’elle aventure !!!… Alerte Orange météo !!!… Averses sporadiques , mais musclées .

C. Don , mon homologue de Six-Fours , qui me propose des palmes en solde et mon Président qui s’inquiète de perdre une partie de son bureau dans la tourmente …

Mais fi du temps , car il était venu le moment de voir quels étaient les « vrais » snipers  … Les vrais de vrais , qui n’hésitent pas à braver les éléments … et nous fûmes 15 dont 2 traqueurs . Nous postâmes le bord de mer , prés de notre rendez-vous , car la pluie était soutenue . Les chiens lâchés , à la première menée , une petite troupe s’égaille , mais c’était sans compter sur la vigilance « rouge » cette fois , de notre vétéran , Jean-Claude , qui stoppa par un beau coup de fusil , toute tentative velléitaire de fuite d’une bête de 18/20 kg.

Ensuite , les chiens sautent , continuent leur course sur une laie , font en sorte de nous faire courir dans le massif et enfin , nous les arrêtons .

Fin de battue me direz-vous ??.. Non !!… il fallu « récupérer » Marco , qui , mauvais temps oblige , avait mis son portable dans sa poche , enrobé dans du plastic , et ne répondait pas à nos appels . « Séquence émotions » !!!……Mais tout est bien qui fini bien ..

PS / Pierrot a retrouvé son portefeuille … sa veste de traque en est la preuve !!…  AR

BATTUE DU JEUDI 17 NOVEMBRE 2016

bon01

Belle journée pour une grande traque . En effet , nous postions pour la première fois la piste Macchi , Le Grosagland (chênes blancs) les hauts du CRAPA , et le « goudron » des Ecoliers à l’aire des Masques . Nous avions sollicité quelques arbalètes de Six-Fours et tout était en place pour faire de cette battue , un grand moment de chasse .

Dès le début , les chiens sautent la ligne et filent vers Peyras …. puis , il faut en récupérer aux antennes de ND du Mai , quelques renards font monter l’adrénaline des postiers , sans bien sur , montrer le bout du nez .

Seul Dominique , notre Géographe , blesse une bête , qui après une recherche au sang , s’esquivera vers la Maison du Pendu , en pleine bourre !!….. (Le sanglier , pas Domi !!…)

Philippe , un invité d’honneur , ami de Marco , venu de ces régions où foisonnent Cerfs , Biches , Chevreuils , a trouvé cette battue merveilleuse , comme quoi le soleil fait beaucoup de choses …….

Je terminerais ce petit édito par un grand merci à madame Clément (TPM) , pour sa présence et à H maitre et son collègue de l’ONF , pour leur participation à la sécurisation de notre zone de traque . AR

bon01

BATTUE DU 10 JEUDI NOVEMBRE 2016

Après une menée prometteuse dès le début de battue , les chiens de C. Benet se saisissaient d’un porquet …… puis , se fut une succession « d’encapes » sur des renards !!!….

Vous comprendrez que devant 4 Fanny sur 5 battues , je me pose un tas de questions … mais la solution m’est apparue : nous versons 5 € dans une caisse commune et nous faisons appel à un Marabou , un Chaman ou un sorcier Vaudou … car nous sommes NOIRS !!!!…… AR

bon01

BATTUE DU MARDI 08 NOVEMBRE 2016

Du Mistral … encore du Mistral et de basses températures . Mais les sangliers étaient au rendez-vous …. Les loupés , dont votre serviteur figure au tableau , ont ponctué cette matinée pleine de promesses .

Un cochon d’une centaine de kilos à même eu le culot de s’esquiver entre (tenez vous bien !!) un camion de service d’installation de la fibre optique , des pelleteuses en action , un camion à plateau et des randonneurs faisant des photos sur le parvis d’Amphitrya .

Nous avons récupéré Salva , fatigué mais heureux de nous voir (c’est rare !!) , mais encore une fois , Peyras et Janas ont été blessé par le gros cochon . Seuls les gilets de protection ont évité le pire . AR

bon01

BATTUE DU LUNDI 31 OCTOBRE  2016

Que dire de cette belle journée d’Octobre , si prometteuse , quand les amis de Six-Fours , chassant la grive , vous annoncent que 7 cochons , poursuivis par les chiens , viennent de passer sous leurs « agachons » ???….

En cette période de vacances , par ce temps magnifique favorisant la fréquentation du massif et en accord avec Christian , nous avons récupéré les chiens et avons fait la lève de la battue la plus courte de la saison . AR

bon01

Pour cette première battue de la saison , nous voulions de la pluie …… et nous avons été comblés !!!…

Après une première traque aux Gabrielles où ni un coup de nez ou une moindre trace fut relevée , et un renard manqué , nous passâmes au Bau Rouge et Peyras où quelques porquets eurent la vie sauve et un beau cochon de 50 kg passa la ligne en trombe (c’était la journée !). Les chiens , quand à eux , furent à la hauteur de l’évènement et seul le temps et notre maladresse font que cette première journée ne sera pas marquée d’une pierre blanche . AR

gre-01

bon01

var-matin

BATTUE DU JEUDI 22 SEPTEMBRE 2016

Même si nous faisons les pages de Var-Matin , force est de constater que les conditions météo ne favorisent pas notre action dans le massif .

En effet , à 9h , hommes et chiens étaient sous l’enclume d’un soleil de plomb et seul un cochon se montra , et fut raté . Je profite de ces lignes pour remercier l’ONF , en la personne d’H Maitre , pour sa collaboration avec notre battue , et Ph. Picon , notre futur Garde Chasse , pour son travail dans le futur local de découpe .

Soyez aussi remercié pour votre participation en nombre , votre tenue dans dans le bois et votre ponctualité . AR

bon01

BATTUE DU MARDI 27 SEPTEMBRE 2016

Nous avions pourtant de grands espoirs dans cette battue . En effet , le bord de mer , sous la Corniche , était complètement dévasté par les sangliers , le chemin des douaniers envahi de grosses pierres suite aux passages des bêtes noires .

Dès le début de la traque , Christian et ses chiens bourraient une belle bête qui s’esquiva … via le parking du Bau Rouge , entraînant les chiens vers la tour de Bramas .

Nous avons le plus rapidement possible posté Peyras et la piste du Bau en vain , les chiens , fatigués sous le soleil ont été arrêtés . Un coup de chapeau à Caroline , qui est parti de la Maison du Pendu pour grimper sous le Sémaphore , et a fini sa traque par le tour du fort de Peyras . Marco et ses deux griffons , ont ratissé en vain la zone chemin des Douaniers Un grand merci à Jean-Yves , qui n’hésite pas à venir de Puget-Ville pour renforcer l’équipe . Peyras , quand à lui , doit passer une visite de contrôle avant de reprendre du service . Seule une bonne pluie rendra la terre plus propice à de belles bourrades . AR

bon01

BATTUE DU 04 OCTOBRE 2016

Un jour comme les autres …. des postiers comme d’habitude exacts au rendez-vous . Le plaisir d’être ensemble après 3 « Fanny » consécutives .

Nous chassions les Gabrielles et dès le début de traque , une encape magnifique … les chiens de Marco , Benet , Jean-Yves partent dans une musique à faire se dresser les poils .

De l’autre coté  , les chiens de C . Onetto bourraient leur bête ….. Bref , Bernard , notre Breton , élevé au cidre , tue une belle bête … sans doute jaloux , Pierrot Dunnbier en met une autre au tapis , sous les applaudissements des riverains qui en ont plus que des reproches à faire aux bêtes noires . « Tête Blanche » ne veut pas être en reste et tombe aussi son cochon , toujours sous les « hourra » des riverains . Votre serviteur manque l’immanquable  , mais  C.  Benet se permet un tir d’école sur la bête qui chute quelques mètres plus loin . (Normal , chez nous les Six-Fournais sont Rois !!!) . Raymond se venge sur un renard , lorsque Jean-Yves nous informe que des cochons ne veulent pas sortir des tousques de la périmétrale ….. « Dépostage »… mise en place de 2 nouvelles lignes … Fort de Peyras et Bau Rouge .. Dom , notre Jésuite, me signale que la mise en place pourrait être plus « concertée » et il a raison , mais la fée Adrénaline agît sur mes Grognards .

Et là , c’est ce que tout les traqueurs redoutent : un ferme dans une zone inextricable où Peyras (encore lui !! ) sera sévèrement blessé . Mais Jaï , et le chien de Jean-Yves sont aussi tailladés par une grosse  , mais grosse bête de …… tenez-vous bien : 146 kg au peson .

Dom , le géographe , Bernard le Breton et je n’ai jamais su qui d’autre , ont MONTE le cochon sur la piste et René , quand à lui , a traversé l’enfer vert d’argelas , pour prêter main forte aux traqueurs .

C. Don , notre voisin , a fait un aller/retour afin de fournir les premiers soins à Peyras qui avait une ouverture au niveau de la jugulaire .

Que vous dire de plus ??…. une belle journée ??… Oui , bien sur !!…. 6 Cochons au tapis !

Mais la note du boucher est trop sévère . Les chiens paient un tribu qui est anormal , car ma conviction est que les sangliers , en zone péri-urbaine sont habitués aux gueulements des chiens et restent au « ferme » plus facilement .

Voici la photo du coupable , qui a été puni .

20161004_140438article-var-matin

Les riverains ont eu leurs part de venaison , et remercient notre battue pour son action dans le massif . A R 

20161004_10184520161004_101722Pier20161004_123014dsc00012

Pierre-Jean & Léo ont fait le job !!!….

Merci à Léon , qui a assuré la formation des « jeunes » à la découpe , a José , et a tous ceux qui ont mis la main à la pâte !!!…